black-swan-2

Il semble que l’influence du film Black Swan film étend de plus en plus ses ailes.
Après avoir été littéralement envahi par les pages tendance dans le monde depuis la fin du mois de novembre, le thème du Cygne est là pour rester, l’an dernier n’était que le modeste début.
Je n’ai jamais autant entendu la musique de ballet que dernièrement – dans les boutiques, dans la rue, à la radio, dans les café … même si en ce moment j’écoute le Black Swan de Thom Yorke en écrivant ces lignes.
Mais nous allons nous concentrer moins sur les histoires qui entourent les célébrités du film, les chances de Nathalie à l’Oscar ou la vie privée de Mila Kunis.
J’ai eu envie de regarder vers quelque chose de plus inspirant: un  instantané derrière les scènes  pour voir la façon dont les costumes du Cygne ont été créés, car j’ai toujours trouvé ces histoires bien plus intéressantes. Les robes ont été remarquables et vraiment attiré mon attention.

Nathalie Portman et une des "Rodarte girls"

Swan Lake est l’un des ballets les plus produit dans le monde mais je n’ai pas vu depuis  longtemps une ligne créative si moderne, romantique et parfaitement esthétique en accord avec l’écriture.
Sachant que Kate et Laura Mulleavy de Rodarte ont conçu les costumes sequin-paillettes-plumes et en collaboration avec Amy Westcott, la styliste en charge des costumes pour le film, l’unité style du film est remarquable en ce qui concerne les costumes.

Darren Aronofsky est bien connu pour sa précision du détail et le résultat visuel de ses œuvres. Pour les deux sœurs Mulleavy qui ont décidés de créer des vêtements en regardant des films de Cary Grant, travailler pour le film d’Aronofsky était un projet parfait. Nathalie Portman a présenté les sœurs, des amies à elle, au directeur, qui, comme les sœurs, partage avec elles un univers créatif commun: le ballet et une certaine fascination pour les films d’horreur. Apparemment, le sens du perfectionnisme et la beauté esthétique qu’ils ont tous les trois ont rendu cette rencontre très productive. Avec sa costumière Westcott, Aronofsky a voulu un style contemporain qui permet la création et les visuels pour recréer le ballet. «Nous avons voulu réinventer tout le sens de ‘Lac de Cygne’» dit-il.

Le vrai travail pour Laura et Kate a commencé en Octobre, en même temps que le travail pour leur collection Automne / Hiver 2010-11  et l’exposition «Quicktake: Rodarte» au Musée Cooper-Hewitt National Design. La pression était vraiment intense et le temps bien court. Il semblerait qu’elles n’auraient jamais assez de temps pour mettre sur le papier l’ensemble de leurs idées et encore moins produire les résultats. Les premières esquisses élaborées à partir de toutes les idées ont nécessité la réalisation des prototypes et plusieurs mises à points, puis la production et les essayages et mises à points de plus de 40 pièces – de Novembre à Janvier. Pour que tous les costumes soient prêts en Janvier quand vous présentez une collection presque en même temps, une somme incroyable de travail, de ténacité et une volonté forte a été nécessaire.

La robe de cocktail de Nina & le costume du Cygne Noir (Odille)

Le costume de Von Rothbart - à l'origine le costume était prévu d'un casque en métal très léger

Le costume du Cygne Blanc (Odette)

Le costume de Von Rothbart

Laura reconnait que sa création finale préférée a été le tutu d’entraînement de Nina, inspiré par les ballerines de Degas et créé par plusieurs couches de tulle superposés dans des coloris différents allants du rose pâle au gris foncé, le parfait exemple de “beauté gracieuse”.

Laura et sa pièce préféré, le tutu d'entraînement

... et plein de couches de tul en dessous!

Darren Aronofsky & Nathalie Portman qui porte le fameux tutu d'entraînement

Le costume le plus important est évidemment le costume du Cygne Noir, réalisé avec des cristaux Swarovski, sequins et pièces métalliques, et combiné avec une création de voilette pour le visage. Comme Aronofsky avait dit qu’il voulait montrer les costumes du point de vue du public, les sœurs ont créé les costumes comme des objets fonctionnels avec tous les éléments qu’on voit généralement (sangles, bretelles, crochets complexes ou différents œillets ) étant cachés.
Mais la beauté et le style sont parfois plus importants que la fonctionnalité.
Par exemples les bustiers des Cygnes, très ornés, brodés et lourds, n’avaient pas de bretelles et glissaient tout le temps.

Sans doute Rodarte produit des pièces ambitieuses, frappantes et très originales,  appréciées par le public et les spécialistes.
J’ai bien aimé et j’ai été très surprise de voir jusqu’où elles pourraient pousser les choses en tant que créatrices de mode. Mais, comme les costumes pour Black Swan sont crédités à Amy Westcott, de nombreuses personnes en dehors du monde de la mode ne savent pas que Laura et Kate ont fait beaucoup de travail.
Ont-elles des chances pour un Oscar, même si elles sont en concurrence avec deux «poids lourds» comme les créatrices de costumes: Sandy Powell avec 3 Oscars et 24 nominations déjà (The Young Victoria, The Aviator, Shakespeare in love et nominée pour Mme Henderson Presents , Guns of New York, Velvet Goldmine, Orlando) et Coleen Atwood avec 2 Oscars et 29 nominations (Mémoires d’une Geisha, Chicago et nommée pour Nine, Sweeney Todd, Sleepy Hollow, Beloved)?

Le temps nous dira ….. jusque-là, je pense que tout au long de cet été et même l’hiver prochain, nous allons probablement voir et avoir beaucoup de « Swan style » pour notre satisfaction. Pour ma part, je vais continuer à écouter la chanson de Thom Yorke en pensant à un nouveau Cygne Noir en chassant mes souvenirs de cours de danse.